Une offre promotionnelle sur un produit dont vous n’avez pas besoin immédiatement est-elle susceptible de vous faire acheter le produit ?

offre promotionnelleVous pensez que le consommateur bio résiste plus facilement au chants des sirènes de la promotion ? Eh bien pas du tout. La réponse à cette question met à jour le fait que le consommateur achèterait un produit dont il n’a pas besoin immédiatement sous prétexte qu’il est en promotion et ce dans 53,8 % des cas. Les plus jeunes semblent plus enclins à cette pratique que les plus âgés avec des taux pouvant grimper à 60,3 % pour les 21/30 ans et jusqu’à 63,9 % pour les 31/40 ans. Les 61/70 ans déclarent être moins sensibles aux offres promotionnelles puisqu’ils sont pour leur part 59 % à refuser la promotion car ils n’ont pas besoin immédiatement du produit. Plus le nombre de personnes augmente dans le foyer plus la propension des  consommateurs qui se laissent convaincre augmente. Zoom sur le « gros consommateur bio », situation à l’équilibre. C’est le 50/50, ils sont la moitié à céder à la promotion et la moitié à ne pas céder.

Vous arrive t-il de réaliser des achats suite à la réception des informations publicitaires ou promotions ?

promotion 2
Que ce soit occasionnellement ou régulièrement, 74 % des consommateurs bio ayant répondu au questionnaire effectuent un achat suite à la réception des informations publicitaires ou des promotions. Ce vecteur d’information est encore loin d’être mort malgré ses nombreux détracteurs. Il reste encore un moyen très fiable afin de générer du trafic en magasin. La proportion de consommateurs ne réalisant jamais d’achat suite à la réception de publicités ou promotion est compris entre 25 % et 30 % quelque soit la tranche d’âge des consommateurs ou leur lieux de vie.